Traitement Chirurgical

LE PONTAGE ARTERIEL

Lorsque les lésions sont trop importantes et ne peuvent être traitées de façon satisfaisante par une technique endovasculaire, on réalise alors un Pontage.

L’intervention consiste à court-circuiter les lésions en réalisant un «pont» (d’où le nom pontage) entre l’artère perméable au-dessus des lésions et l’artère perméable en dessous des lésions.

Une nouvelle voie de passage pour le sang est ainsi créée.

Le plus souvent, deux incisions séparées au niveau du membre inférieur ou l’une sur l’abdomen et l’autre sur le membre inférieur sont nécessaires.

Le pontage peut être effectué avec du matériel prothétique ou par l’intermédiaire d’une veine superficielle prélevée à la cuisse.

Tous les pontages vasculaires sont cousus aux vaisseaux par du fil, après clampage vasculaire (interruption du flux sanguin par application sur les vaisseaux de pinces vasculaires ou clamps).

L’ENDARTERIECTOMIE

Si la zone artérielle à opérer est située au niveau d’un carrefour artériel important, avec plusieurs artères concernées, et que l’artère est peu profonde, facile à aborder chirurgicalement, on réalise alors une Endartériectomie.

Cette technique ne nécessite qu’une seule incision cutanée et donne de bons résultats à long terme.

Dans l’Artériopathie obstructive des membres inférieurs (AOMI), l’Endartériectomie est le plus souvent réalisée au niveau du trépied fémoral (carrefour associant les artères fémorales commune, superficielle et profonde), par une incision au niveau du pli de l’aine.

L’athérome obstructif est décollé de la paroi artérielle après clampage, puis l’artère est refermée soit directement, soit avec un patch d’élargissement (pièce de tissu synthétique), afin d’élargir son calibre.

TRAITEMENT DES LESIONS CUTANEES

Le traitement des ulcères nécessite des soins locaux quotidiens ou tri hebdomadaires. Lorsque les lésions cutanées sont majeures il est malheureusement parfois nécessaire de réaliser une amputation qui peut se faire au niveau d’un ou plusieurs orteils, voire en fonction de la sévérité des lésions, de l’avant pied, du milieu de la jambe ou de la cuisse.

 

La durée d’hospitalisation après une revascularisation par une technique Chirurgicale classique est d’environ 5 à 7 jours.  Nous vous prescriront des médicaments et des soins locaux à réaliser par un(e) infirmier(e) en particulier en cas de troubles trophiques. Vous serez revu en  consultation de suivi de façon régulière et à une fréquence qui dépend de la sévérité de votre maladie.